Initiative Loir-et-Cher se rapproche des collectivités

[Publi-Information]

C’est un partenariat novateur qui vient d’être acté entre la communauté de communes du « Perche et Haut Vendômois » et ILC, Initiative Loir-Cher. L’association qui accompagne la vie des entreprises, veut être plus près encore du terrain, pour être plus réactive.

« Notre relation aux communautés de communes est historique, explique le président d’Initiative Loir-et-Cher Marc Michaud, bien qu’elle n’ait été formalisée qu’en 2016 par la loi NOTRe ». Pour un grand nombre, ces collectivités sont adhérentes d’ILC, qui est en quelques sortes devenu un partenaire officiel du développement économique local. ILC est même partie intégrante de Dev’Up, l’agence de développement économique de la Région.

Cette proximité avec les communautés de communes, a permis au fil du temps, et par cette présence très étroite sur le terrain, de répondre aux besoins de certaines d’entre elles. « C’est le cas du Perche et Haut Vendômois, explique sa directrice Ingrid Vesprini. Le conseil communautaire a fait appel à ILC pour accompagner nos entreprises dans leur développement ». ILC sera donc aux côtés de la com-com durant un an. Depuis le mois de janvier, un chargé de développement économique est dans les locaux du siège à Fréteval, à raison d’une journée par semaine, et participe aux travaux de la commission de développement économique.

« Toutes les collectivités ne peuvent pas s’attacher les services permanents de spécialistes économiques, résume Marc Michaud, et les élus ne sont pas tous des chefs d’entreprises. Pourtant, il leur faut parfois répondre rapidement à la demande d’une entreprise qui voudrait saisir une opportunité de développement ou qui appelle à l’aide ».

Pour cela, la convention qui vient d’être conclue, assure qu’un technicien d’Initiative Loir-et-Cher est au contact de la réalité du terrain et peut se saisir sans délai, des dossiers les plus urgents. « Jusqu’à présent les com-com nous envoyaient les dossiers des entreprises éligibles à nos fonds. Maintenant, avec quelqu’un chez eux, on peut identifier et aider plus rapidement ».

Gestionnaire de fonds

Si le cœur de métier d’ILC est la création et la reprise par le prêt d’honneur, sa force est aussi dans sa capacité d’adaptation et sa rapidité d’action. Un service pour lequel ILC est compétent, jusqu’au décaissement des fonds attribués.

Isabelle Soirat est vice-présidente d’Agglopolys, en charge de la stratégie économique et des relations avec les entreprises. « De longue date, Agglopolys abonde l’enveloppe qui soutient les prêts d’honneur pour la création ou pour renforcer les fonds propres des entreprises. Avec sa compétence du développement économique, l’agglo se doit d’être aux côtés des porteurs de projets ».

Agglopolys a récemment confié à ILC le fonds UrgencÉco, subventions de 350K€ pour répondre à la situation difficile de certaines entreprises suite aux fermetures administratives liées à la crise sanitaire. « ILC est une association qui travaille avec professionnalisme et souplesse dans la libération des fonds, poursuit Isabelle Soirat. J’ajouterais bienveillance, professionnalisme et réactivité ».

Plan de relance aussi

Ce partenariat avec les communautés de communes s’exerce bien sûr pleinement dans le cadre du plan de relance, mais aussi dans les dispositifs pour lesquels la Région a sollicité Initiative Loir-et-Cher pour gérer les fonds d’urgence. Rappelons enfin qu’ILC apporte une expertise, et s’engage à accompagner les territoires sur la partie économique.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn