Grand Chambord lance l’Opération Grand Site

photo domaine de chambord ©-Léonard-de-Serres-

Photo @Léonard-de-Serres

La Communauté de communes du Grand Chambord, en concertation avec le Domaine national de Chambord et l’Etat, a lancé le projet de conduire une « Opération Grand Site » pour ensuite obtenir le label « Grand Site de France ».

En août 2018, le préfet de Loir-et-Cher a écrit un courrier de saisine à Nicolas Hulot, alors ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie pour demander le lancement de l’Opération Grand Site (OGS). Courrier qui a reçu une réponse favorable en mai 2019, de la part de François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire. La Communauté de communes du Grand Chambord a donc adhéré en octobre 2019 au réseau Grand Site de France* et l’OGS a été lancée le 6 novembre. Elle est portée par le Grand Chambord, en partenariat avec le Domaine national de Chambord et les services de l’Etat. « L’Etat est aux côtés des élus engagés dans cette démarche pour les accompagner et il reste encore beaucoup d’étapes à franchir pour obtenir ce label Grand Site qui est précieux pour le tourisme et la préservation du patrimoine », souligne Yves Rousset, préfet de Loir-et-Cher. En effet, le Domaine de Chambord prévoit une augmentation de sa fréquentation touristique, ce qui nécessite une action coordonnée pour anticiper les difficultés de gestion du territoire. L’OGS vise donc à préserver les qualités d’accueil et de visite du château de Chambord et des territoires qui l’entourent, dans une optique de développement durable. En effet, le label Grand Site de France a pour objectifs de valoriser l’esprit des lieux, protéger les paysages, préserver la biodiversité et les espaces naturels fragiles, accueillir, sensibiliser et responsabiliser les visiteurs au tourisme durable et à l’éco-responsabilité, mais aussi encourager l’éco-mobilité, et favoriser les retombées économiques et sociales locales. « Les enjeux pour le domaine sont de réaffirmer l’ancrage de Chambord qui s’inscrit dans une stratégie de développement territorial », indique Frédéric Bouilleux, directeur général adjoint du Domaine national de Chambord avant de poursuivre : « C’est en intégrant tous ensemble la même volonté de développer l’attractivité de la région que nous améliorerons l’accueil des touristes et des habitants »

Préserver et développer le territoire
Afin de pouvoir un jour obtenir la labellisation « Grand Site de France » pour le domaine de Chambord et ses alentours, le Grand Chambord a élaboré son Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) en s’appuyant, en partie, sur la méthodologie préconisée par l’Etat pour la gestion de ces « Grands Sites ». Cela permet notamment de les préserver de différentes dégradations (naturelles et humaines) et de développer le territoire. Différentes actions sont déjà envisagées dans le cadre de l’OGS : restaurer et protéger activement la qualité paysagère, naturelle et culturelle du site, améliorer la qualité de la visite, favoriser le développement socio-économique local dans le respect des habitants… « L’obtention du label Grand Site est une procédure longue, qui demande de nombreux efforts et discussions, c’est une responsabilité et une fierté, mais ce qui est primordial, c’est l’instance de dialogue qui se construit entre les différents acteurs », précise Gilles Clément, président du Grand Chambord. Et d’ajouter : « Notre ambition est d’accueillir au mieux les touristes sur le territoire, de préserver la qualité des paysages, notamment en remettant en scène le mur d’enceinte du domaine, et en travaillant sur les stationnements et la mobilité ». En effet, la question de la mobilité est l’une des priorités car des solutions devront être trouvées afin de maintenir l’accessibilité au site et de favoriser les mobilités douces et transports en commun plus écologiques. L’Opération Grand Site qui s’engage devrait aussi contribuer à donner des atouts en matière de développement touristique et de qualité de vie pour les habitants mais les résultats d’actions concrètes seront visibles d’ici deux ans.

Chloé Cartier-Santino 

 

Le label « Grand Site de France »

Pour garantir l’excellence de la gestion, de la préservation et de la mise en valeur des sites, l’Etat a mis en place le label « Grand Site de France ». Il reconnaît la grande valeur patrimoniale du site, la qualité de son entretien, ainsi que l’intérêt du projet de préservation, de gestion et de mise en valeur proposé pour l’avenir. Il est attribué pour une durée de six ans renouvelables. Actuellement, il existe 18 « Grands Sites de France » tels que le Mont Saint-Michel, la Pointe du Raz ou encore le Pont du Gard.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn
Fermer le menu
eleifend facilisis Donec nunc tristique massa dapibus

Édition pdf du journal

Donnez nous quelques informations à votre sujet pour pouvoir télécharger l’édition PDF du journal.

souscription à la newsletter