Des poules pour réduire ses déchets

Poules

L’opération « Des poules dans mon jardin, des déchets en moins » a été reconduite par Agglopolys et Val-Eco. Deux poules ont été adoptées par 100 foyers du territoire, le 5 octobre dernier.
Agglopolys, la Communauté d’agglomération de Blois, et Val-Eco, le syndicat mixte de collecte et de traitement des déchets du Blaisois, se sont engagés conjointement depuis 2012 dans une démarche de réduction des déchets. Ils ont lancé en 2018, l’opération « Des poules dans mon jardin, des déchets en moins » qui a rencontré un franc succès. Cette première année test consistait à offrir deux poules et un poulailler à 26 foyers volontaires qui s’étaient engagés en échange à peser les déchets donnés aux poules et donc détournés de leur poubelle. Les retours de cette expérience ont été très positifs car ils ont permis une réduction de 150 kg de déchets par an, par foyer, mais aussi une sensibilisation et une réflexion autour de l’alimentation et des modes de consommation. L’opération a donc été reconduite cette année pour 100 nouveaux foyers qui ont reçu deux poules et une participation financière de 50 € (pour l’achat d’un poulailler ou de matériel nécessaire à sa construction). L’appel à candidature a été lancé le 15 avril 2019 et 200 foyers ont postulé. Un tirage au sort a été effectué début juin pour retenir les 100 candidats, tout en veillant à une répartition équitable sur le territoire. Du 15 juillet au 1er octobre, les candidats ont reçu la visite d’un agent d’Agglopolys ou de Val-Eco chargé de ré­pondre à leurs questions, vérifier que le poulailler et l’enclos étaient installés et échanger autour de la gestion de leurs déchets (compostage, tri, réduction, …). Les poules rousses ont été remises le 5 octobre. Elles proviennent de deux élevages : ceux de Sébastien Dassise à Cour-Cheverny et de Cédric Daudin à Saint-Denis-sur-Loire. Les candidats ont été invités à venir récupérer les poules directement chez l’éleveur. Ils se sont engagés notamment à prendre soin d’elles tout au long de leur vie, et évidemment à les nourrir tous les jours avec les déchets de préparation et les restes de repas, en complétant cette alimentation avec des céréales et des graines. 

C.C-S

Les foyers sélectionnés ont récupéré leurs deux poules directement chez l’éleveur, Sébastien Dassise, à Cour-Cheverny

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn