Cliquez iciCliquez iciCliquez ici

APF Entreprises au service du recyclage des compteurs

APF

Alors qu’un million de foyers sont déjà équipés du compteur Linky déployé par Enedis depuis 2015 en région Centre-Val de Loire, APF Entreprises Tours procède au recyclage des compteurs déposés. Reportage au sein d’une entreprise adaptée qui emploie 90 salariés en situation de handicap sur 115, où insertion professionnelle rime avant tout avec engagement et qualité de service.

Chaque semaine, ce sont deux semi-remorques qui déchargent leur cargaison d’appareils de mesure sur le parking du site tourangeau d’APF Entreprises. Des petites boîtes en provenance de toute la région, mais aussi de ses voisines – Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine –, prêtes à être revalorisées au sein de filières agréées françaises et européennes. À la manoeuvre, une quinzaine de salariés qui assurent le démantèlement, séparant et triant les différentes pièces. « Le démontage est une étape importante car le coeur contient des matériaux nobles », explique le directeur du site Bernard Laurent, soulignant au passage l’engagement hors-norme de ses collaborateurs. « Pendant le confinement, plusieurs salariés au chômage partiel se sont inquiétés de la date de reprise… Ils voulaient continuer à honorer notre partenariat avec Enedis », raconte-t-il. Et côté Enedis justement,  on s’y retrouve. Si le directeur territorial Jean-François Thiel est satisfait de la qualité du service fourni, il l’est aussi de la volonté de bien faire qui anime les salariés. « C’est la cerise sur le gâteau », confie-t-il, estimant que confier ces activités – APF intervient sur le démantèlement des compteurs déposés, mais emploie aussi une quarantaine de personnes pour assurer le SAV des compteurs Linky – au secteur adapté fait partie de l’ADN d’Enedis en tant qu’entreprise publique.

 Changer le regard sur le handicap

Pour le responsable commercial d’APF Entreprises Cyril Durand, ce partenariat fructueux avec Enedis illustre l’urgence de démystifier le handicap au sein du monde professionnel. « Il y a encore des entreprises qui s’imaginent que les personnes en situation de handicap sont inemployables… Alors que pour la plupart, leur handicap est invisible ». Et c’est Philippe, opérateur tests logiciels, qui en parle le mieux : « J’étais élagueur et j’ai fait une mauvaise chute », raconte pudiquement celui qui officie désormais au sein du laboratoire de tests fonctionnels et métrologiques où est effectué le SAV. Comme quoi les collaborateurs d’APF Entreprises, malgré leur parcours de vie mouvementé pour certains, sont des professionnels comme les autres.

Par Juliette Lécureuil

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Envoyer à un ami
Partager sur linkedin
LinkedIn